Ecrit par Elevages Sans frontières le

1 puits pour 500 € *

Un puits, ça coule de source

  • Dans l’Afrique rurale, l’eau courante n’existe pas/ Les habitants, souvent les femmes ou les enfants, doivent parfois marcher plusieurs kilomètres pour se procurer une eau potable ou payer
    l’approvisionnement au puits le plus proche.
  • Installer un puits ou une adduction d’eau aux abords de leur village, c’est leur offrir la possibilité de boire, de préparer les repas, de se laver, d’irriguer les terres et d’abreuver les animaux plus facilement.
  • Construit avec des techniques et des matériaux locaux, le puits assurera la pérennité d'un accès à l'eau et changera rapidement changer la vie de tout le village !

Solidarité - J'offre un puits pour aider à lutter contre la faimAprès déduction fiscale de 66%, votre don vous revient à 170 €.
Votre don finance :
- Matériel de forage ou tuyaux d’adduction d’eau
- Assistance technique

Offrez une carte cadeau solidaire
Profitez de ce don pour faire plaisir à un proche
en lui dédiant ce cadeau.
Adressez-lui votre carte cadeau personnalisée
par email ou par courrier.

* Le coût moyen pour la mise en place d'un puits ans un village est de 1 500 €. Cette somme étant conséquente, nous vous proposons ici de participer à un tiers du financement global.


Je choisis un autre don

J'offre une poule

1 poule
15 €

J'offre un potager

1 potager
30 €

J'offre cent arbres

100 arbres
60 €

J'offre des lapins

3 lapins
90€

J'offre un poulailler

1 poulailler
150 €

J'offre une chèvre

1 chèvre
160 €

J'offre un puits

1 puits
500 €

J'offre une vache

1 vache
1000 €

Cette entrée a été publiée dans J'offre un animal, puits, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Algérie, en Haïti et en Europe de l'Est (Kosovo et Albanie).
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.