Ecrit par Elevages Sans frontières le

3 jours de stage chez ESF

A la suite des actions solidaires réalisées au sein de son collège, Julian D. a eu envie de découvrir un  peu plus notre association. Son stage d'observation en classe de 4ème fut une bonne occasion de rencontrer notre équipe :

"J’ai commencé à faire des ventes de gâteaux pour élevages sans frontières en 2015 et j’ai pris la responsabilité de gérer ses actions à mon collège en 2016. Nos actions de collégiens sont minimes par exemple des ventes de gâteaux, une tombola, etc… mais les actions rapportent en moyenne 696,62€ par an (parce que les dons sont différents d’une année a l’autre).

Mon collège aide élevages sans frontières depuis 2004. Au maximum nous avons collecté 1293€ et au minimum 300€.

Nous faisons chaque année une réunion pour expliquer ce que nous faisons aux élèves et nous démarrons les ventes 2 semaine après la rentrée des classes. Dans notre collège il y a un club ESF et il a un stand que nous animons tous les ans depuis 2004 à la journée portes ouvertes. Nous distribuons aux visiteurs des prospectus qui expliquent l’action de l’association.

Je me suis intéressé à cette association car leur action perdure grâce au microcrédit en animal. C’est le fait que quand une famille paysanne reçoit un animal elle s’engage à donner un des petits de cet animal à une autre famille. Cette action est bien car sa permet l’entraide entre tous les membres d’un village.

J’ai fait un stage à Elevages sans frontières et je suis content de l’avoir fait les gens sont très gentils et moi qui voulais voir ce qui se passer derrière cette association j’ai pu en voir la structure, de l’ouverture des dons jusqu’à la mise en place des projets."

Julian D.


Cette entrée a été publiée dans En France, Nos actualités. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.