Ecrit par Elevages Sans frontières le

Bienvenue à notre nouveau Président !

Cette année, Elevages sans frontières change de Président André Decoster, ancien éleveur de chèvres qui avait créé l'association en 2001 passe le relais à un ami de longue Bruno Guermonprez, récemment retraité de l'Institut Supérieur d'Agriculture (ISA) de Lille.

Changement-President

De gauche à droite : André Decoster passant ses fonctions à Bruno Guermonprez

André Decoster, Fondateur

«J’ai été Directeur pendant 10 ans et Président 7 ans, ce furent des années pleines de satisfactions grâce à un Conseil d’administration impliqué et des salariés motivés. Aujourd’hui je passe la main à Bruno, présent dans l’association depuis le début en 2001.

Je resterai encore un moment impliqué en tant qu’administrateur et je sais qu’il assurera ce relais avec engagement et enthousiasme. Merci !»

Bruno GUERMONPREZ, Président

«Je suis fier de relever ce défi, de porter et de renforcer le projet d’Elevages sans frontières. Notre association s’est fixée un objectif par son plan stratégique : créer un revenu pour les familles démunies grâce à l’élevage et la valorisation de ses produits.

Ayant passé toute ma vie professionnelle dans l’enseignement supérieur agricole, je crois à ce projet simple et ambitieux de faire de l’élevage un levier d’autonomie pour les populations rurales défavorisées. Je m’attacherai à vous tenir informés de nos réalisations et de la valorisation de votre contribution à notre projet associatif.»


Cette entrée a été publiée dans En France, Nos actualités, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.