Ecrit par Elevages Sans frontières le

Burkina Faso : la voie lactée des femmes de l’Oubritenga

Une filière lait locale, durable et inclusive pour renforcer la résilience des éleveuses burkinabè

Le contexte

Le Burkina Faso est un pays sahélien à faible revenu et aux ressources naturelles fragiles et soumises aux aléas du changement climatique. L’agriculture est majoritairement familiale et emploie 80% de la population active pour contribuer à seulement 30% au PIB. Le pays dispose d’un important potentiel laitier (bovins, ovins, caprins).

Les femmes sont au cœur de l’économie laitière locale : elles participent aux soins donnés aux animaux, gèrent la traite et la vente du lait tandis que les hommes préfèrent veiller au maintien du « capital sur pied » mais les revenus tirés de cette vente restent faibles.

Marqué par la saisonnalité et la difficulté de conservation, la production de lait local fait face à la concurrence du lait en poudre importé, vendu 30 à 50 % moins cher. La faible productivité des élevages laitiers et le manque d’organisation, de formation et d’équipement des acteurs économiques de la filière laitière locale freinent l’expression de son potentiel.

Pourtant, la demande locale en produits laitiers est forte et le soutien à cette filière traditionnelle est fondamental pour contribuer au développement local du pays.

Repères Pays

  • 18 millions d’habitants
  • 71% de la population en zone rurale
  • 183ème / 189 au classement IDH
  • 90% des exploitations agricoles détenues par les hommes
  • 80% de l’alimentation familiale produite par les femmes pour ne gagner que 10 % du revenu total
  • Moins de 5% de prêts accordés aux femmes par les banques

Le projet "La voie lactée des femmes de l'Oubritenga"

Le projet contribue à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté et des inégalités au Burkina Faso. Il vise à appuyer le développement d’une filière laitière locale, durable et inclusive dans la province de l’Oubritenga, en renforçant notamment les femmes dans cette filière stratégique. Pour cela, le projet interviendra sur 4 axes :

  • Amélioration de la production laitière et de la résilience des systèmes d’élevage
  • Expérimentation de l’élevage caprin laitier conduit par les femmes
  • Développement d’un circuit court, juste et équitable pour une offre de produits laitiers de qualité
  • Promotion des produits issus de la filière laitière locale auprès des consommateurs

Repères projet

  • Région du Plateau central, Province d’Oubritenga
  • Production : bovins, caprins
  • Durée : sept. 2020 – août 2023
  • Bénéficiaires : 200
  • Budget : 210 000€

Les axes d'intervention

Amélioration de la production laitière et de la résilience des systèmes d’élevage

  • Organisation de débats mixtes et non mixtes pour renforcer la place des femmes éleveuses dans les sphères de décision (foyers, organisations paysannes)
  • Appui au développement de l’élevage caprin auprès de 50 femmes
  • Formation de 150 familles d’éleveurs.ses de bovins et caprins sur la conduite d’élevage laitier et les productions fourragères, la traite et la vente du lait
  • Renforcement des moyens de production de 150 éleveurs.ses : animaux, bâtiment, alimentation animale, semences fourragères
  • Suivi du remboursement du microcrédit animal

Chiffres clés

  • 150 ménages d’éleveuses et d’éleveurs soutenus
  • 15 collecteurs formés
  • 3 transformatrices de lait
  • 40 commerçants mobilisés
  • 150 étables et chèvreries construites
  • 50 vaches et 75 chèvres distribuées
  • Création d’une unité de transformation laitière
  • La chèvre, « vache du pauvre » en renfort à la filière lait local

Développement d’un circuit court, juste et équitable pour une offre de produits laitiers de qualité

  • Construction et équipement d’une unité de transformation laitière
  • Identification et formation de deux réseaux locaux pour la collecte et la distribution de produits laitiers

Soutien aux initiatives économiques des jeunes dans la filière lait

  • Formation des jeunes entrepreneurs aux métiers de la filière lait
  • Appui des jeunes dans la mise en œuvre d’initiatives économiques

Promotion des produits issus de la filière lait local auprès des consommateurs

  • Sensibilisation et mobilisation des consommateurs pour la promotion des produits laitiers locaux grâce à l’engagement d’universitaires et de comédiens
  • Organisation de « journées du lait local » et de tables rondes des acteurs de la filière

Les impacts attendus

  • Une maîtrise renforcée des élevages laitiers face aux risques climatiques, sanitaires et sécuritaires
  • De nouveaux débouchés économiques pour une augmentation des revenus
  • Des produits laitiers locaux de qualité accessibles à tous sur la zone.
  • Une amélioration de la participation des femmes dans les décisions au sein du foyer et des organisations paysannes
  • Les revenus des femmes maîtrisés et multipliés par 2
  • Une amélioration de la participation des femmes au sein du foyer et des organisations paysannes
  • Une meilleure reconnaissance et un meilleur soutien aux activités développés par les femmes.

Les Partenaires opérationnels


  

Cliquez ici pour télécharger la fiche projet en PDF >>

Cette entrée a été publiée dans Zones d'intervention. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.