Ecrit par Elevages Sans frontières le

Burkina Faso : Quel accès à l’eau ?

Depuis 2008, Elevages sans frontières intervient au Burkina Faso avec son partenaire burkinabè ASUDEC. Notre objectif est d’accompagner des centaines de familles rurales de la région de Pô vers l’autonomie alimentaire et économique en développant des projets alliant aviculture, reboisement et microcrédit.

Accès à l'eau - Burkina FasoL'accessibilité à l’eau potable fait partie des droit humains et constitue un indicateur de développement dans un pays.  Cependant, ce liquide précieux continue de manquer dans certaines localités : le niveau d’accès à l’eau potable est estimé à 60% de la population.

Le village de Pounkouyan, dans la commune de Pô, dispose de 7 puits à grands diamètres dont 3 tarissent généralement à partir du mois de mars, de 8 forages dont 6 fonctionnels et d’un marigot pour une population totale de 2 896 habitants.

L’accès à l’eau potable n’y est pas gratuit, surtout lorsqu’il s’agit d’eau de forage : ces forages sont réalisés par l’Etat sous la condition préalable d’une caution déposée sur un compte bancaire qui prouve la capacité pour la communauté à couvrir les frais de réparation en cas de panne.

Chaque service d’eau est payant : le bidon de 20L fait 10 Fcfe, soit 0,015€. La consommation moyenne journalière étant évaluée à 13L par habitant et la taille moyenne du ménage estimée à 7 personnes, au moins 70 Fcfa, soit 0,11 € doivent être trouvés chaque jour pour satisfaire les besoins familiaux en eau.  Le seuil de pauvreté étant de 108 200 Fcfa, soit environ 296 Fcfa/jour/adulte (0,45 €), il est facile de comprendre que beaucoup de ménages se privent de forage au profit d’autres besoins plus pressants, courant le risque de contracter des maladies hydriques.

Burkina Faso - poulaillerA cet égard, les habitants de Pounkouyan s’estiment chanceux de bénéficier du projet d’élevage financé par Elevages sans frontières. Les bénéficiaires gèrent leurs poulaillers comme des caisses de sécurité familiale en y prélevant des volailles qu’ils vendent pour satisfaire leurs besoins primaires de santé, d’eau potable, de nourriture, etc… Ainsi, ils ont plus de facilité d’accès à l’eau du forage et limitent les risques de contamination.

Salibo Somé, Directeur d’ASUDEC


Cette entrée a été publiée dans Dans les pays, Nos actualités, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Dessinez leur avenir

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.