Ecrit par Elevages Sans frontières le

Roumanie : Jour de fête à Deaj

Jour de fête à DeajEn Roumanie, la mortalité infantile des communautés roms est trois fois supérieure à la moyenne nationale. A Deaj, bourg de 5 000 habitants dont 40% sont des roms, l’agriculture est l’unique source de revenus. En octobre 2004, 15 familles - 10 roms et 5 hongroises – ont reçu chacune 5 chèvres. Les éleveurs fabriquent aujourd’hui du fromage et, selon le principe du passage du don, ils se sont engagés après les premières naissances à donner des chevrettes pour aider à leur tour de nouvelles familles.

Magda Schipor, membre de l’équipe locale d’Heifer Roumanie, nous raconte le grand jour de la cérémonie.

« Le 28 août dernier, mon collègue Doru et moi-même sommes venus assister à Deaj à la cérémonie de passage du don. Arrivés le matin, nous avons trouvé la plupart des familles dans l’église, venues non pour prier mais pour la reconstruire après les dégâts causés par les terribles inondations de cet été. Tout le monde s’est ensuite rendu sur le terrain de football pour la cérémonie. Malgré le manque de moyens, les familles avaient assuré une organisation qui nous a impressionnés : ils avaient préparé des tables, des bancs, un repas traditionnel, des boissons, de la musique et avaient même prévu un micro !

Hommes, femmes, enfants, roms, hongrois, tous ont tenu à être là. La fête a débuté par un concours de la plus belle chevrette. Doru, choisi pour son impartialité, en a primé deux d’entre elles. Des représentants officiels, dont le Président de l’association des éleveurs et le Maire ont prononcé un discours. Les éleveurs qui suivaient le passage du don en transmettant une chevrette à une autre famille ont reçu un diplôme. Les chevrettes gagnantes du concours et leur propriétaire ont été honorés. Chaque nouvelle famille bénéficiaire a tiré au sort des numéros attribués auparavant à    chaque chevrette et s’est empressée de venir signer son contrat et chercher les animaux. Je leur ai expliqué le contenu du contrat et les principaux principes à retenir avant de les inviter à signer. La musique a annoncé la fin de la cérémonie et le début de la fête où chacun a trouvé de quoi manger, boire et à parler avec les autres. C’était une belle journée qui nous a tous rendus heureux. En partant, nous avons encouragé l’association des éleveurs à réunir encore plus de participants l’an prochain pour une nouvelle cérémonie. »


Cette entrée a été publiée dans Dans les pays, Nos actualités, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.