Ecrit par Elevages Sans frontières le

Semaine Action Sensibilisation au Collège de Marcq

Zoom sur la Semaine Action Sensibilisation au Collège de Marcq, à Marcq-en-Barœul avec Chloé Olivereau, chargée des relations donateurs et Nawel Guerazem, chargée de projet événementiel chez Elevages sans frontières. Voici le témoignage de Nawel sur cette action :

La solidarité : découvrir et sensibiliser

« Quinze années d'action à nos côtés n'ont pas entamé la motivation et la mobilisation du Collège de Marcq. L’équipe pédagogique a reconduit cette année encore l’action de sensibilisation et de vente caritative avec les treize classes de 6ème de l’établissement. L’action s’est déroulée sur une semaine du lundi 18 au vendredi 22 novembre 2019.

Chloé et moi-même sommes intervenues une heure dans chaque classe, afin de présenter notre projet de développement au Bénin, « Éleveur, un métier d’avenir ». Nous avons aussi expliqué les missions d’Élevages sans frontières aux élèves à savoir : permettre l’autonomie des femmes et des familles, favoriser le développement durable et la solidarité en Afrique de l’Ouest, en Haïti et au Maroc.

Nous avons ensuite expliqué notre action au Bénin, « Éleveur, un métier d’avenir ». En effet, comme chaque année, nous proposons aux élèves de s’engager en mobilisant leur entourage pour participer de manière concrète à la réalisation d’un de nos projets.

L’objectif de ce projet consiste à aider 900 familles paysannes démunies au Bénin en leur offrant des animaux d’élevage. Parmi eux, 36 jeunes très vulnérables âgés de 15 à 18 ans vont pouvoir démarrer un élevage de lapins qui leur donnera un nouveau départ dans la vie !

Des élèves de 6ème : acteurs du projet Bénin

Les élèves ont été attentifs, curieux et dynamiques tout au long de notre intervention. Découvrir le quotidien d’enfants béninois qui vivent en zone rurale leur a permis de porter un regard différent sur notre mode de vie occidental et de comprendre les enjeux essentiels de la solidarité internationale. Vivre sans eau courante, dans des régions frappées par le réchauffement climatique, où aller à l’école n’est pas une garantie pour tous… Voilà qui donne à réfléchir !

A l’issue de la présentation, je leur ai posé une question : ‘Avez-vous envie d’aider ces familles?’ La réponse ne s’est pas fait attendre, c’était un grand oui ! Mais comment ? Gaspard a proposé de leur donner de l’argent, tandis que Rose a pensé plutôt à offrir de la nourriture. Mais très vite, ils ont compris que ce type de don ne permet pas aux familles d’être autonomes : une fois l’argent dépensé, une fois la nourriture consommée… il faut recommencer à zéro ! Les animaux, par contre, peuvent se reproduire, faire des petits, et constituer ainsi une épargne. Ils permettent aux familles paysannes de développer une activité prospère alliant sécurité alimentaire et économique.

Quid des lapins ? Et non, je suis désolée Suzanne, Elevages sans frontières n’a pas choisi cette espèce « parce que c’est trop mignon » mais parce qu’elle se reproduit vite et en nombre, ce qui devrait permettre aux jeunes de profiter rapidement des bienfaits de l’élevage.

Sensibiliser oui, et après ?

Afin de tenir le Collège de Marcq informé sur l’avancée du projet et de leur montrer l’impact que peut avoir leur action solidaire sur la vie des familles paysannes béninoises, Chloé et moi demandons régulièrement des nouvelles du projet à nos collaborateurs sur le terrain.

C’est en juin que nous reviendrons avec plaisir au collège pour conclure l’action, en présentant le bilan du projet aux élèves et au corps enseignant. Ce sera aussi le moment de procéder à la remise du diplôme solidaire, attribué à toutes les classes de 6ème. Nous pourrons remercier tous les élèves de vive voix et valoriser leur engagement comme il se doit.

Alors que l’action est exclusivement destinée aux élèves de 6ème, certains élèves de 5ème sont venus nous voir pour nous demander des nouvelles du projet Sénégal présenté l’an dernier. Ils nous ont aussi gentiment proposé leur aide afin de participer au projet de cette année. C’est parti pour la vente solidaire de petites décorations en forme d’ange, par des élèves devenus les ange-gardiens du projet ! Quelle classe réussira à mobiliser le plus ? Les paris sont lancés !

Nous tenons à remercier sincèrement le Collège de Marcq pour sa confiance dans cette belle initiative et cette collaboration que nous entretenons depuis de nombreuses années maintenant. Un grand merci aussi à tous les élèves pour leur écoute et leur implication dans le projet. »


Cette entrée a été publiée dans En France, Nos actualités. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.