Ecrit par Elevages Sans frontières le

Sénégal : Les éleveuses du Sahel

Favoriser l’émancipation des femmes sénégalaises par la professionnalisation de l’activité d’élevage de moutons

Le contexte

La région de Matam est une des régions rurales les moins développées du Sénégal, avec un taux d’analphabétisme plus élevé que la moyenne nationale et un taux de scolarisation très faible (42% en 2011).

Dans cette zone rurale au climat aride, les cultures sont soumises à des aléas climatiques extrêmement forts. L’élevage représente un apport alimentaire (lait et viande) complémentaire et la constitution d’une épargne « sur pieds ». Cependant, les éleveurs se heurtent à des difficultés : une faible rentabilité de l’élevage, un accès limité aux fourrages et des services techniques insuffisants.

Enfin, les femmes et les jeunes, pourtant majoritaires dans cette zone de très fort exode rurale et d’émigration, restent souvent très peu formés et accompagnés dans leur activités génératrices de revenus.

Repères Pays

  • 15 millions d’habitants
  • 53% de la population en zone rurale
  • 164 ème / 189 au classement IDH (PNUD 2017)

Le projet "Les éleveuses du Sahel"

Le projet vise à favoriser l’émancipation des femmes sénégalaises par la professionnalisation de l’activité d’élevage de moutons.

Plus spécifiquement, il s’agira de :

  • améliorer les pratiques d’élevages, pour développer des élevages durables et performants
  • accompagner les éleveuses dans la gestion économique de leurs élevages
  • accompagner les acteurs locaux pour appuyer l’émergence et la structuration de filière ovine
  • promouvoir et diffuser les acquis et les bonnes pratiques issues du projet

Repères projet

  • Région de Matam
  • Production : mouton
  • Durée : mars. 2018 – août. 2020
  • Budget : 230 000 €

Les activités

Développer un modèle d’élevage de moutons pérenne

  • Achat et distribution de 200 béliers Touabire ou Bali-Bali remboursés par micro-crédit en animaux
  • Construction de 100 bergeries améliorées
  • Formations pratiques à l’activité d’engraissement des animaux
  • Formation à la production de fourrage
  • Mise en place de 6 sites de valorisation fourragère avec accès à l’eau, et achat de semences, botteleuse, hache-paille, charrette
  • Amélioration des troupeaux grâce aux croisements avec des béliers de qualité

Chiffres clés

  • 100 éleveuses appuyées
  • 21 organisations paysannes accompagnées
  • 200 béliers distribués
  • 6 boucs de qualité pour des inséminations maitrisées
  • 1 réseau de vétérinaires de proximité structuré
  • 90 femmes soutenues pour développer une activité professionnelle d'élevage

Accompagner les éleveuses dans la gestion économique

  • Formations des éleveuses à la gestion économique de l’élevage
  • Suivi des 30 meilleurs éleveuses dans leur activité

Appuyer l’organisation des acteurs locaux pour un développement sécurisé des filières

  • Concertation des acteurs de santé animale
  • Structuration d’un réseau vétérinaire de proximité
  • Accompagnement de la Fédération d’associations féminines Jokkéré Endam
  • Promotion et diffusion des bonnes pratiques (foires, radios)

Les impacts attendus

  • L’augmentation de la production d’ovins et la qualité des animaux améliorée
  • Le développement des services d’accompagnement des éleveuses
  • L’émancipation des femmes et des jeunes

Les Partenaires opérationnels

 

Les Partenaires financiers

 

Cliquez ici pour télécharger la fiche projet en PDF >>

Cette entrée a été publiée dans Zones d'intervention. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.