Ecrit par Elevages Sans frontières le

Togo : Du champ à l’assiette

Mieux nourrir les familles en valorisant la production de riz et de viande locale

Le contexte

Au Togo, l’agriculture occupe 70% d’actifs et fournit 40% du PIB. Pourtant 54% des petits producteurs vivent sous le seuil de pauvreté.

Les productions agricoles, destinées à la vente ou à l’auto consommation sont insuffisantes pour nourrir la population, et la forte croissance démographique des pôles renforce ce problème.

Pour répondre aux besoins, le Togo importe massivement des produits alimentaires bon marché (riz, volaille) et souvent de faible qualité environnementale et nutritive.

Les productions locales, notamment riz et de chèvres existent et ont un réel potentiel pour répondre à la demande locale mais elles font face à une faible productivité, une mauvaise valorisation et une faible capacité d’organisation des acteurs.

Repères Pays

  • 7,6 millions d’habitants
  • 60% de la population en zone rurale
  • 166ème / 189 au classement IDH (PNUD 2017)

Le projet "Du champ à l'assiette"

Le projet vise à mieux nourrir les familles togolaises en valorisant la production de riz et de viande de chèvre locale. Les objectifs sont de :

  • Promouvoir un modèle de production agricole intégrée entre élevage et production rizicole.
  • Développer une offre de produits locaux de riz et viande de chèvre en circuit court.
  • Contribuer à l’implication de tous les acteurs de la chaine dans le renforcement de systèmes alimentaires locaux.

Repères projet

  • Région Maritime dans les Préfectures du Zio et Lomé
  • Productions : chèvre et riz
  • Durée: aout. 2019 –juillet. 2022
  • Budget : 350 000 €

Les activités

Promouvoir un modèle d’agriculture intégrée

  • Formation technique des bénéficiaires  à la conduite d’élevage, à la production de riz
  • Sensibilisation à la complémentarité animal/végétal (compostage, champ école)
  • Attribution de chèvres remboursées  par microcrédit animal et achat d’équipement pour la production du riz (sarcleuse, motoculteur)
  • Amélioration des services de santé animale de proximité
  • Expérimentation de biodigesteurs et de fabrication locale d’alimentation animale
  • Expérimentation de mesure de l’impact carbone des productions
  • Rencontres entre organisations paysannes

Chiffres clés

  • 350  familles soutenues
  • 900 chèvres et boucs distribués à 150 éleveurs
  • 50 ha de bas-fonds aménagés
  • 2 unités de transformation créées
  • 2 produits certifiés
  • 6000 kg de viande de chèvres commercialisés sur les marchés urbains
  • 200 tonnes de riz local vendus aux consommateurs
  • Une agriculture intégrée respectueuse de l’environnement
  • Des produits locaux accessibles à tous

Valoriser une offre de produits locaux en circuit court

  • Installation d’un atelier de transformation de viande
  • Mise en place d’une zone de stockage et de séchage pour le riz
  • Création et promotion de 2 marques «riz» et «viande de chèvre»
  • Projection-débats sur le consommer local

Impliquer tous les acteurs de la chaine dans le renforcement de systèmes alimentaires locaux

  • Accompagnement des bénéficiaires dans l’organisation de la production et commercialisation collective de leurs produits

Les impacts attendus

  • Une agriculture plus respectueuse des ressources naturelles et des hommes
  • Des produits locaux de qualité accessibles à tous
  • Des systèmes alimentaires locaux durables  

Les Partenaires opérationnels

ESFT

Les Partenaires financiers

Cliquez ici pour télécharger la fiche projet en PDF >>

Cette entrée a été publiée dans Zones d'intervention. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.