Ecrit par Elevages Sans frontières le

Togo : Vers une filière rizicole agroécologique

Expérimenter les complémentarités élevage/riziculture au Togo avec le "Riz Maman Zio"

L’ex-antenne ESF-Togo, devenue en 2015 le partenaire Elevages et Solidarité des Familles au Togo (ESFT), agit pour l’autonomie alimentaire et économique des familles rurales via le développement de l’élevage familial et le microcrédit en animal.

L'objectif de ce projet est de favoriser une riziculture agroécologique performante et créatrice de ressources pour les riziculteurs.

Il s'agit ensuite de créer un circuit court de commercialisation sur les marchés urbains d'une nouvelle marque de riz appelée « Riz Maman Zio ». Ce riz répondra à la demande locale tout en respectant un modèle de production durable et respectueux de l’environnement.

IDH : 159ème pays
Taux de pauvreté (– de 1.25 $/j) : 39 %
Espérance de vie : 63 ans
Mortalité infantile (-5 ans) : 96 ‰
Au Togo, la production de riz couvre à peine 40% de la consommation nationale.

La région Maritime est la plus densément peuplée, ce qui entraîne une surexploitation des terres.

La riziculture y est pratiquée de manière traditionnelle dans des exploitations dont la superficie se situe entre 0,25ha et 0,50ha.

Localisation :
Cantons de Bolou et Agbelouvé
Bénéficiaires :
- 1125 familles de riziculteurs dont 120 éleveurs
- 70 cheptels de petits ruminants
- 50 ha de bas-fonds aménagés
- 50% d’augmentation de rendement prévus
Durée : 3 ans (2017 - 2019)
Filière : Riz - petits ruminants
Partenaire local :

Les problématiques

  • Un faible rendement de la production rizicole
  • Peu d’infrastructure pour transformer le riz
  • Des prix pratiqués peu favorables aux riziculteurs
  • Une riziculture dépendante aux intrants chimiques

Les activités

Les rendements de la production rizicole ont augmenté sur la zone du projet

  • Formation de 1125 riziculteurs-trices à la technique de production SRI (système de riziculture intensif et raisonné)
  • Installation de 35 élevages de petits ruminants visant à termes la constitution de 70 cheptels via le principe du microcrédit en animal
  • Formation de 120 riziculteurs-trices à l'élevage
  • Aménagement participatif de 50 hectares de bas-fonds Installation de 45 parcelles « champs-école »
  • Appui à la production d'engrais vert

Une marque de riz est créée et le riz commercialisé sous différentes formes, en tant que produit de terroir

  • Formation de l‘Union des coopératives aux techniques de transformation et de commercialisation
  • Création du pôle de transformation et de commercialisation du riz

Les coopératives agricoles des cantons d’Agbelouvé et de Bolou ont renforcé leurs capacités et sont en mesure de promouvoir les savoir-faire locaux grâce à la formation des unions de coopératives et des coopératives bénéficiaires de l'action.


Les impacts

  • L’augmentation de la production de riz et des revenus des producteurs
  • Le développement d’un circuit-court de commercialisation du riz local
  • La préservation des ressources naturelles locales notamment l’eau et les sols

Les innovations

  • La promotion de nouvelles pratiques culturales manuelles, agroécologiques et une gestion optimisée de l’eau : le SRI
  • L’intégration agriculture-élevage
  • La création d’un produit de terroir de qualité et d’une marque locale de riz
  • La promotion d’une technique de transformation « l’étuvage », permettant de conserver toutes les qualités nutritives du riz.

Partenaires financiers :


Cette entrée a été publiée dans Zones d'intervention, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Faire un don en ligne

Dessinez leur avenir

Usage de cookies : Comme tout un chacun sur la toile, nous utilisons des cookies afin de mieux connaître nos intérêts et améliorer nos pages.

L'ONG Elevages sans frontières est une association de solidarité internationale.
Notre action : lutter contre la faim et la malnutrition par des projets d'élevages en Afrique de l'Ouest (Togo, Bénin, Burkina Faso et Sénégal), au Maroc, en Haïti et en Europe de l'Est.
Selon le principe de microcrédit en animaux, chaque famille aidée offre à son tour un petit né de son élevage à une nouvelle famille qui continuera cette grande chaîne de solidarité.